RDC – Lomami : La composition du nouveau gouvernement provincial de Nathan Ilunga piétine la notion de parité homme-femme

Partager ce contenu via

Le gouverneur de la province de Lomami, Nathan Ilunga Numbi a publié le lundi 11 juillet dernier, son équipe gouvernementale composée de dix (10) ministres provinciaux dont une seule femme. Un commissaire général et deux secrétaires exécutifs provinciaux sont également nommés.

De ce fait, le nouveau gouvernement provincial de Lomami se présente comme suit :

A. 10 Ministres provincaux :

  1. Elie Mulombo Mbwembwe : ministre de l’Intérieur, sécurité, décentralisation, coopération interprovincial, justice et affaires coutumières ;
  2. Jean Louis Kasongo Tshimankinda: ministre du Budget, plan, aménagement du territoire et PTNTIC;
  3. Timothée Tshite Lokombe : ministre de l’Economie et finances;
  4. Louis Kishi Kembe : ministre des ITPR, Transcom, urbanisme et habitat;
  5. Sylvain Ngongo Mudimbi : ministre en charge des Forêts, environnement, tourisme, développement rural et développement durable;
  6. Trésor Tshibangu Ilunga : ministre des Hydrocarbures, mines, énergie et ressources naturelles ;
  7. Jean Baptiste Mbuyi Tshihata: ministre de la Santé, affaires humanitaires, emploi et prévoyance sociale;
  8. Martine Lumbu Kayembe : ministre de la Fonction publique, affaires sociales, genre, femme et familles;
  9. Simon-Pierre Kambale Lubanda: Ministre de l’EPST;
  10. Pascal Mulumba Kalenda, ministre de la Jeunesse, communication, sport et loisir, culture et arts, entrepreneuriat et relations avec l’assemblée provinciale et porte-parole du gouvernement provincial.

B. Un (1) Commissaire général :

Constantin Muehu Makadi; chargé de l’agriculture, pêche, élevage, petites et moyennes entreprises.

C. Deux (2) Secrétaires exécutifs :

  1. Mike Kidianga Miteo;
  2. Jules Kalume Katshanga.

Précisons que l’unique femme nommée ministre provinciale de Lomami est Martine Lumbu Kayembe, connue comme présidente de l’Association des médecins vétérinaires section de Lomami.

Il sied de noter que plusieurs structures féminines du Congo montent déjà au créneau pour dénoncer le non-respect de la parité homme-femme garantie dans l’article 14 de la constitution de la RDC, mais bafouée par l’actuel numéro 1 de Lomami Nathan Ilunga Numbi dans la composition de son nouveau gouvernement provincial.

Dossier à suivre…

Patrick Mangoma/Radio de la Femme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =


WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE