Kasaï Central : Plusieurs enfants de Tshimbulu sont devenus orphelins de père et de mère après l’événement de Kamuina Nsapu

Partager ce contenu via

Avant la guerre de Kamuina Nsapu la vie de plusieurs enfants était bonne, après la guerre plusieurs enfants vivent sans espoir.

D’après une enquête faite dans la ville de Tshimbulu à plus 80k de la ville de Kananga dans la province du Kasaï Central, plusieurs enfants ont perdu leurs parents pendant cet événement de triste mémoire de la milice Kamuina Nsapu, vécu entre 2016 et 2017.

“75% de parents tués dont 60% sont des pères de famille et 15% des mères”, tels sont les chiffres donnés par l’enquête faite du 12 au 25 octobre, dans les écoles et villages de Tshimbulu au Kasaï Central.

Ces orphelins de guerre de Kamuina Nsapu sont non pris en charge par le gouvernement congolais, ni par les partenaires selon nôtre enquête.

Dans nos entretiens avec eux, aucun espoir de vivre n’est montré ni le courage de faire mieux que les autres.

Plusieurs parents tuteurs de ces orphelins sollicitent une prise en charge scolaire et médicale pour redonner l’espoir de vivre à ces enfants déstabilisés par la guerre Kamuina Nsapu.

Pour rappel, l’événement de triste mémoire de la milice Kamuina Nsapu a commencé du septembre 2016 et s’est terminé vers la fin de 2017.

Érick Djouma/Radio de la Femme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 1 =


WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE