Nouvelle attaque du M23 à l’Est de la RDC : Le gouvernement congolais prend certaines mesures contre le Rwanda dont la suspension des vols Rwandair

Partager ce contenu via

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo a ce vendredi 27 mai, par le biais de son porte-parole, ministre de la communication et des médias, Patrick Muyaya Katembwe, annoncé que tous les vols de la compagnie aérienne Rwandair à destination de la RDC, sont suspendus.

Cette mesure intervient à l’issue de la première réunion du Conseil Supérieur de la défense tenue dans le but d’évaluer la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC, où l’armée congolaise affronte présentement le M23 (mouvement du 23 Mars), suite à une nouvelle attaque de ce dernier.

Convoqué par le Président de la République, Félix-Antoine TShisekedi, le Conseil Supérieur de la Défense a réuni les différents acteurs de la défense ainsi que le premier ministre congolais Jean-Michel Sama Lukonde et le ministre de la communication et des médias, Patrick Muyaya.

Réagissant à de nouvelles menaces terroristes du M23, le gouvernement de la RDC a pris des mesures suivantes :

  • Le M23 est considéré comme un mouvement terroriste et il est banni des accords de discussion de Nairobi;
  • Le Rwanda est mis en garde de toute action engagée pour déranger le processus de paix dans l’Est de la RDC;
  • Les vols Rwandair à destination de la RDC sont suspendus;
  • La convocation de Vincent Karega, Ambassadeur du Rwanda en RDC.

Notons que pour la population congolaise qui exprime son ras-le-bol, ces décisions constituent un premier pas vers la démystification de la paix dans l’Est du Congo.

Signalons par ailleurs que Rwandair est l’une des compagnies aériennes étrangères dont les activités s’étendent à l’intérieur de la RDC.

Gradi Wilina, Radio de la femme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 × 29 =


WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE