Nouvelle loi électorale en RDC – Pas de caution pour les listes paritaires : “Nous les femmes politiques nous devons saisir cette opportunité et nous prononcer dans nos partis” (Claudine Masangu)

Partager ce contenu via

Bonne écoute :

Audio
Claudine Masangu Mwadi, Secrétaire Générale de l’UCP

Mesdames, messieurs, fidèles auditeurs et lecteurs de la Radio de la Femme, vous suivez l’émission Grande Interview qui reçoit pour vous Madame Claudine Masangu Mwadi, Secrétaire Générale de l’Union des Congolais pour le Progrès (UCP), parti politique cher à Eugène Serufuli Ngayabaseka.

Avec Madame Claudine Masangu Mwadi, nous avons parlé de la situation sécuritaire dans l’Est de la République Démocratique du Congo où les FARDC sont en guerre contre le M23 soutenu principalement par le Rwanda et autres pays voisins.

Nous avons également abordé la question sur la place des femmes au sein des partis politiques et de comment favoriser leur participation dans les instances de prise de décision, tout en évoquant la nouvelle loi électorale de la RDC qui stipule que les listes qui aligneront au moins 50% de femmes aux prochaines élections, seront exemptées du paiement de la caution.

Eu égard à la loi électorale modifiée en RDC, la SG de l’UCP Claudine Masangu Mwadi appelle les femmes politiques congolaises à prendre conscience de leur responsabilité et à saisir cette opportunité en se prononçant au sein de leurs partis respectifs quant à ce qui concerne leurs candidatures aux futures élections.

Présentation : Nickelle Nzanoa
Invitée : Claudine Masangu Mwadi
Réalisation : Christian Mabiala
Rédaction web et mise en ligne : Patrick Mangoma
Coordination : Elfie Esther Nkishi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 ⁄ 3 =


error: Content is protected !!
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE