AGROFORESTERIE: L ‘ ACACIAS AU COEUR DU COMMERCE DU MAKALA A GUNGU

Partager ce contenu via

Le changement climatique a fragilisé depuis quelques temps le milieu naturel écologique impactant négativement sur la vie socio-économique des populations. Par des analyses économiques et financières positives, il s’est dégagé un soutien au monde rural par des mécanismes de subventions adaptées.

En RDC, dans la province du Kwilu sur le territoire de Gungu la culture de l’acacias auriculiformis est celle qui a été adoptée par la majorité des fermiers. De par sa particularité de regénération rapide, elle vient à la rescousse de plusieurs familles des fermiers dans le commerce du Makala. Ce dernier est la principale activité commerciale des populations de ce coin. En prévision d’une éventuelle crise alimentaire, les autorités locales à travers les entités territoriales décentralisées (EDT) , sensibilisent les populations sur la culture de cette plante à la fois mercantile et protectrice.

A déclaré Mme Marie MANGETE, chef de secteur de Gungu.

D’après les dires de la cheffe du territoire de Gungu, Mbankana dans la commune de Maluku à Kinshasa a servi d’exemples aux exploitants et fermiers de Gungu.

S’est elle interrogée.

Mme Anne Marie MANGETE MASEKA invite les femmes en particulier à ne pas prendre du recul. Elle les invite toutes à rejoindre les différentes associations des fermiers en vue de l’épanouissement du secteur de Gungu.

L’ acacias, en plus de l’ombrage qu’il apporte, l’acacias protège la biodiversité en fournissant du fourage au bétail et évite la dégradation du sol.

Flore KAYALA MUKALA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 6 =


WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE