Kananga – Kasaï Central : Plus de 250 femmes veuves abandonnées à leur triste sort

Partager ce contenu via

Elles sont plus de 250, les femmes veuves vivant dans la ville de Kananga, dans la province de Kasaï Central, qui sont abandonnées à leur triste sort depuis plusieurs semaines.

Contactées par notre correspondant depuis la ville de Kananga, certaines parmi elles révèlent qu’elles traversent un moment difficile depuis qu’elles sont devenues les personnes de la 3ème catégorie.

Ces veuves affirment qu’elles passent nuit à la belle étoile, et dorment affamées, manquant d’électricité voir même de l’eau à boire. C’est une triste réalité pour ces personnes vulnérables.

Il sied de faire savoir que l’hospice de vieillards de Kamuandu à Kananga est actuellement saturé par ces veuves. Mais cette maison de moins de 10 chambres n’aide à rien ces personnes vulnérables, vu son espace réduit.

Ces veuves en manque de logement et de capacité à satisfaire leurs propres besoins de première nécessité, plaident pour leur prise en charge par le gouvernement provincial et par les autorités compétentes du pays.

Contacté à ce sujet, un acteur de la société civile pris sous l’anonymat, a qualifié le régime au pouvoir d’être constitué des stratégies et incompétents qui ne savent pas jouer leurs rôles vis à vis de la population.

Cet acteur de la société civile a par ailleurs invité les volontaires non politique à aider ces veuves kasaïennes qui vivent dans des conditions inhumaines.

Érick Djouma Mulumba/Radio de la Femme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 × 20 =


WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE