Kasaï Central : FMMDI lance un projet visant l’accroissement de la participation féminine à la vie politique

Partager ce contenu via

La Directrice-pays de l’ONG Femme Main dans la Main pour le Développement Intégral (FMMDI) œuvrant à Kananga, dans le Kasaï Central, a procédé jeudi 27 octobre 2022, avec l’appui du Canada, au lancement du projet consistant à accroître la participation des femmes et jeunes filles de cette province à la vie politique.

Dans son discours, la Directrice-pays de FMMDI, Nathalie Kambala a précisé que ce projet est destiné à sensibiliser les femmes, jeunes filles et personnes marginalisées à l’importance de leur participation à la vie politique, et à former les responsables des structures d’encadrement de cette couche de la population parmi lesquelles figurent les associations, les églises et partis politiques dans leur rôle de l’éveil de conscience politique des femmes.

En outre, il sera question du renforcement des capacités organisationnelles des femmes pour une durée d’une année, en prélude du prochain processus électoral.

“C’est un grand projet qui met en avant-plan les femmes politiques pour susciter leurs ambitions”, a conclu Nathalie Kambala.

Le projet qui vient de démarrer ses activités a également pour objectif de lutter contre les antivaleurs basées sur le genre dans le milieu politique, en particulier les violences politiques en mettant à la disposition des femmes et filles politiques des outils nécessaires devant contribuer à la concrétisation de leurs ambitions.

Ainsi, des ateliers de formation, des séances de sensibilisation et mobilisation ainsi que des accompagnements seront proposés gratuitement aux femmes et filles ambitieuses en vue de leur participation massive au processus électoral.

“…Les équipes de FMMDI composées des psychologues, d’assistantes sociales, des mentoresses et des avocats de la clinique juridique offriront des consultations gratuites et ouvertes à toutes et tous afin d’éviter la stigmatisation des femmes dans les rouages politiques”, a laissé entendre Nathalie Kambala Luse.

Présents à cette cérémonie, les ministres provinciaux du genre et du plan au Kasaï Central, Dr Rose Nkashama et Stéphane Muanda ont livré un discours d’encouragement et ont, eux aussi, mentionné l’importance de tout ce travail de terrain avant les prochaines échéances électorales en République Démocratique du Congo.

Notons que plusieurs acteurs sociopolitiques, des hauts cadres et militantes des partis politiques et mouvements citoyens ont félicité l’initiative et ont donné leurs encouragements afin que tous les objectifs fixés par le projet soient atteints.

Jean Claude Shamois/Radio de la Femme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 3 =


WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE