RDC : Échange entre la Première Dame Denise Nyakeru Tshisekedi, Nathalie Kambala et Angèle Dikongué sur la masculinité positive

Partager ce contenu via

La Première Dame de la République Démocratique du Congo, Denise Nyakeru Tshisekedi, s’est entretenue le jeudi 10 novembre 2022 avec la représentante nationale du Haut Commissariat pour les Réfugiés (UNHCR), Angèle Dikongué et la Directrice-pays de l’ONG Femme Main dans la Main pour le Développement Intégral (FMMDI), Nathalie Kambala Luse, sur la mise en œuvre du programme EMAP (masculinité positive) et le programme Zaïda Catalan (fille visionnaire) ainsi que sur le programme Excellentia de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT).

D’après la cellule de la Communication de FMMDI, ces échanges d’environs 2 heures du temps, ont porté sur les préparatifs des actions que la RDC envisage mener à travers les Organisations non-gouvernementales et les agences du système des Nations-Unies et la mutualisation des efforts pour la réussite des programmes EMAP (traduit par la masculinité positive), Zaïda Catalan (appuyé financièrement par UNHCR) et Bourse Excellentia (financée par la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi).

“La masculinité positive voudrait que les hommes accompagnent les femmes à l’émergence car ayant compris qu’ils sont tous des partenaires et non les femmes ramenées seulement aux travaux de ménage, machines de reproduction et nourricières comme dans la société traditionnelle”, a déclaré Nathalie Kambala Luse, au terme de cette séance de travail.

Il est important de signaler qu’un comité technique a été mis en place pour la planification des activités dont l’entrée en vigueur est pour bientôt, car le financement court à venir.

Précisons qu’il y a deux ans que l’ONG FMMDI intensifie les actions de la FDNT dans les coins et recoins de la province du Kasaï Central. Cette organisation humanitaire congolaise travaille également en collaboration avec UNHCR dans la lutte contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre dans la région du Kasaï. Ce qui est un bon départ pour la RDC qui, à ce jour mène une lutte dans le concert des pays émergents dans la masculinité positive.

Il sied de signaler que la Directrice-pays de FMMDI, Nathalie Kambala Luse revenait de Lubumbashi où elle a participé au Forum National sur les traditions et religions pour mettre fin aux VBG, organisé par le Ministère congolais du Genre, Famille et Enfants avec l’appui de l’UNFPA sous le haut patronage du Premier Ministre congolais Jean-Michel Sama Lukonde.

Rappelons que le Président de la République Démocratique du Congo et Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçu dernièrement le diplôme de l’homme champion pour avoir intériorisé et extériorisé la masculinité positive dans son pays et en Afrique lors de sa remise et reprise à la tête de l’Union Africaine.

Jean Claude Shamois/Radio de la Femme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 × 15 =


WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE