RDC – Élections 2023 : Coordonnateur du GTSE, le Colonel Dieudonné A. Kitumaini parle de la sécurisation du processus électoral

Partager ce contenu via

Bonne écoute :

Audio
Le Colonel Dieudonné Asumani Kitumaini, Coordonnateur du GTSE

Fidèles Internautes et Auditeurs de la Radio de la Femme, nous vous remercions de rester à l’écoute de nos fréquences douces (95.3 FM à Kinshasa et 98.5 FM à Kananga), mais aussi de demeurer branchés sur notre site internet (www.radiodelafemme.net), pour suivre ce troisième numéro de votre émission “Élections pour tous”, un programme vous présenté grâce au soutien de notre partenaire, International Republican Institute, IRI en abrégé.

Abordant la sécurisation du processus électoral en République Démocratique du Congo comme sujet du jour, ce troisième numéro d’Élections pour tous va d’abord vous proposer un dossier faisant le point sur la problématique de la sécurisation des élections en RDC depuis le premier cycle électoral tenu en 2006 jusqu’à l’actuel cycle qui est le quatrième de l’histoire de ce pays.

Vous allez ensuite suivre les congolais et congolaises, témoins oculaires de l’actuel et quatrième processus électoral qui est à sa première étape : celle de l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs. Ces citoyens et citoyennes de la RDC parlent de différentes réalités vécues dans leurs centres d’inscription, tout en évoquant la qualité de l’organisation et le comportement des agents de l’ordre commis à ces endroits. À suivre également les responsables de ces centres qui se sont exprimés concernant la sécurité des machines et les agissements des gens qui viennent s’enrôler.

Du côté de la société civile de la RDC, il y a le souci de voir le processus électoral en cours être une réussite totale. Nous allons à ce niveau vous laisser entendre Dieudonné Batsimo, président de “La Voix Citoyenne”, une structure de défense des droits de l’homme et membre de la SC, qui alarte sur quelques faits susceptibles d’affecter le processus électoral.

Nous allons également vous donner l’occasion d’écouter le Professeur Germain Kuna, Vice-doyen de la Faculté des Sciences sociales, politiques et administratives, à l’Université de Kinshasa, qui révèle d’autres facteurs touchant à la politique conjointe de la sécurisation du processus électoral par la CENI et la Police Nationale Congolaise (PNC). Cet homme scientifique parle aussi des stratégies à mettre en place pour gagner le pari des élections sans violences et sécurisées au Congo.

Enfin, pour vous aider à mieux comprendre comment le processus électoral est sécurisé en République Démocratique du Congo, nous avons interviewé le Colonel Dieudonné Asumani Kitumaini, Coordonnateur du Groupe Technique pour la Sécurisation des Élections, GTSE qui est le secrétariat technique et permettant du comité de pilotage pour la Sécurisation des Élections en RDC, une structure politique sous tutelle du ministère de l’intérieur.

En tant qu’invité principal de ce numéro d’Élections pour tous, le Colonel Dieudonné Asumani Kitumaini a répondu aux questions relatives à la sécurisation du processus électoral en RDC de manière générale, et celle assurée par son organe, le GTSE en particulier. L’intégralité de son intervention est à suivre dans cette émission.

Présentation de l’émission : Nickelle Nzanoa

Autres journalistes producteurs de émission : Jérémie Kitori, Christophe Mpiana, Joseph Bahati, Nancy Bivula, Dorcas Mwanza, Yanne Mbiyavanga, Niclette Mbuyu

Réalisation : Papy Kauma

Rédaction web et mise en ligne : Patrick Mangoma

Supervision : Ben Kabuika

Coordination : Elfie-Esther Nkishi

Partenaire : International Republican Institute (IRI)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 3 =


error: Content is protected !!
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE