RDC – Enrôlement des électeurs pour les élections 2023 : 43% de femmes enrôlées dans la première aire opérationnelle (CENI)

Partager ce contenu via

Au cours de son point de presse tenu le dimanche 22 janvier dernier, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a à travers sa Rapporteure, Patricia Nseya, dressé la situation des opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs dans la première aire opérationnelle (AO1), en considérant la date du lancement desdites opérations (le 24 décembre 2022) jusqu’au 21 janvier 2023.

À en croire la Rapporteure de la CENI, sur un total de 18.694.542 d’électeurs attendus, moins de la moitié, soit 7.910.679 seulement ont déjà obtenu leurs nouvelles cartes d’électeurs. Une situation qui donne 37,9% selon les informations fournies par la Centrale Électorale.

En rapport avec le sexe, la Rapporteure de la Commission Électorale Nationale Indépendante, Patricia Nseya a indiqué les statistiques des congolais enrôlés dans les 10 provinces de l’AO1.

“…Nombre d’enrôlés par sexe, Hommes : 4 millions 68 mille 147, soit 57%; Femmes : 3 millions 23 mille 532, soit 43%”, a détaillé Patricia Nseya.

Outre ces statistiques, la Rapporteure de la CENI a également donné le nombre de congolais enrôlés par cas special comme suit :

“…Nombre d’enrôlés à l’horizon 2024 : 325 mille 582, soit 4,5%; Nombre d’électeurs enrôlés par témoignage : 759 mille 307, soit 37,9%; Nombre d’électeurs enrôlés sans empreintes : 167 mille 455, soit 2,3%; Nombre d’électeurs enrôlés sans iris 26 mille 591, soit 0,3%”.

Signalons qu’en République Démocratique du Congo les femmes constituent 52 % de la population, mais leur participation à la vie politique reste faible jusqu’à ce jour. D’où la raison de la mobilisation des organisations de la société civile et de plusieurs structures féminines du pays, dans le but d’augmenter le nombre de femmes participantes aux élections tant comme électrices que candidates.

Pour rappel, sur les 26 provinces de la RDC, la première aire opérationnelle (AO1) comprend 10 provinces notamment Kinshasa, Kongo Central, Kwango, Kwilu, Maï-Ndombe, Equateur, Mongala, Nord-Ubangi, Sud-Ubangi et Tshuapa.

À noter qu’à l’occasion de ce même point de presse, la CENI a annoncé la prolongation de 25 jours quant à l’identification et l’enrôlement des électeurs. D’où la poursuite de ces opérations jusqu’au 17 février de l’année en cours (2023).

Patrick Mangoma/Radio de la Femme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 26 =


error: Content is protected !!
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE