RDC – Forum National Traditions et Religions : Nathalie Kambala de FMMDI partage son expérience en matière de lutte contre les VBG

Partager ce contenu via

La ville de Lubumbashi, dans le Haut-Katanga, accueille depuis le jeudi 03 novembre 2022, le Forum National Traditions et Religions.

Faisant partie des panelistes, la Directrice-pays de l’ONG Femme Main dans la Main pour le Développement Intégral (FMMDI), Nathalie Kambala Luse a mis à profit ce moment pour partager ses expériences dans la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) dans la région du Kasaï Central avec les autres acteurs venus de partout en République Démocratique du Congo.

À cette occasion, Nathalie Kambala est dans son speech revenue sur l’édit révisé portant suppression des coutumes avilissantes à l’égard de la femme au Kasaï Central et sur l’acte d’engagement signé par les chefs coutumiers et leaders communautaires sur l’abolition des amandes coutumières infligées aux femmes mariées victimes des viols lors des atrocités de Kamuina Nsapu entre 2016-2017.

“Il y a eu d’abord une conférence inaugurale sur l’introduction de certains aspects liés au genre et aux violences sexuelles et celles basées sur le genre. Quels sont les défis de tradition et de la religion ? Quels sont les avantages de la tradition et de la religion ainsi que les obstacles? J’ai parlé des expériences que j’ai eues à utiliser pour travailler avec les leaders communautaires et religieux, les résultats qui ont découlé, et surtout les défis à relever”, a souligné Nathalie Kambala Luse.

Financées par le Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA), ces assises ont pour objectif : examiner des voies et moyens qui puissent diminuer les violences sexuelles et celles basées sur le genre en RDC.

Signalons que plusieurs personnalités de la RDC dont les membres du gouvernement central, les gouverneurs des provinces, les agences du système des Nations-Unies, les Organisations non-gouvernementales, les spécialistes en matière des VBG, les autorités traditionnelles prennent part à ce rendez-vous qui se clôture ce vendredi 04 novembre.

Aussi, plus de 150 leaders coutumiers et des chefs religieux de toutes les 26 provinces de la RDC participent à ces assises où ils seront consultés pour la prise des résolutions en vue de mettre fin aux VBG en RDC.

Le Kasaï Central est représenté par son Vice-gouverneur Martin Makita Mfuamba qui est accompagné de la Directrice-Pays de l’ONG Femmes Main dans la Main pour le Développement Intégral (FMMDI) en sa qualité de spécialiste en VBG et des délégués des chefs coutumiers,

Jean Claude Shamois/Radio de la Femme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 + 17 =


WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE