RDC – Insécurité au Nord-Kivu et en Ituri : La DYFEGOU de Rose Tuombeane dénonce l’exécution de 59 personnes par les ADF et CODECO

Partager ce contenu via

Dans une correspondance signée par sa Coordonnatrice Rose Tuombeane, et dont une copie est parvenue à la rédaction de la radio de la femme, le mardi 31 mai dernier, la Dynamique des Femmes pour la bonne Gouvernance (DYFEGOU), salue l’accalmie observée dans le territoire de Rutshuru. Ce, après le retrait des terroristes du M23 à la suite d’une attaque musclée des FARDC.

La DYFEGOU renseigne que cette évolution positive a permis le retour spontané de certaines familles déplacées grâce aux mesures drastiques et courageuses prises, et saluées par la population entière de la RDC.

Dans son monitoring du mois de mai, cette structure de défense des droits de l’Homme dénonce avec consternation la détérioration de la situation sécuritaire dans plusieurs parties de Beni au Nord-Kivu et à Djugu dans la province de l’Ituri.

“Le monitoring effectué au mois de mai 2022 par la DYFEGOU a permis de documenter plusieurs attaques, incursions, embuscades et enlèvements notamment le massacre de 16 personnes dont un militaire à Bulongo la nuit du dimanche 29 à lundi 30 mai 2022; le massacre de 37 civils au côté de plusieurs portés disparus la nuit du samedi 28 mai dans le village Beu Manyama; tuerie de 7 personnes au village de Soba par la CODECO”, renseigne la correspondance de la DYFEGOU.

En conclusion, la DYFEGOU enregistre avec consternation la somme de 59 pertes en vies humaines dans les deux provinces sous état de siège; et Kinapping de 3 chauffeurs membres de l’ACDC sur l’axe Butembo-Kasindi.

Pour prévenir cette recrudescence à pic de l’insécurité, la DYFEGOU plaide pour une forte mobilisation dans les opérations SOKOLA1, un renforcement des FARDC en moyens logistiques et humains, une forte mobilisation populaire et la solidarité de la communauté internationale.

Signalons que la DYFEGOU réitère son appel aux autorités de la RDC à considérer la situation sécuritaire de l’Est comme priorité des priorités.

Henry Ngindu, Radio de la femme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
54 ⁄ 27 =


WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE