RDC – Plaidoyer en faveur de l’entrepreneuriat féminin : Le CONAPSEF et l’AFEECO en atelier de formation avec les femmes de l’administration publique

Partager ce contenu via

Les femmes de l’administration publique de différentes institutions notamment l’Agence Nationale de Développement de l’Entrepreneuriat Congolais (ANADEC), L’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI), Direction Generale des Impot (DGI), Guichet Unique, Économie et Plan, ainsi que celles des Petites et Moyennes Entreprises (PME), ont pris part à un atelier de formation de deux jours, soit du jeudi 4 au vendredi 5 août, sur les techniques de plaidoyer, dans la salle Garamba du bâtiment administratif situé dans la commune de Lingwala.

Organisées par le Consortium National de Plaidoyer et Sensibilisation de l’Entrepreneuriat Féminin (CONAPSEF) en collaboration avec l’Association des Femmes Entrepreneures du Congo (AFEECO), grâce au financement de l’ONU Femmes, PADMPME, et la Banque Mondiale, ces assisses s’inscrivent dans le cadre du projet de dissémination et de réforme des textes des lois en faveur de l’entrepreneuriat féminin en République Démocratique du Congo.

L’objectif principal de cet atelier de formation était d’outiller les femmes entrepreneures congolaises des techniques de plaidoyer. C’est donc, dans cette optique que ces assises ont réuni ces femmes entrepreneures pour les orienter dans leur démarche visant à bien mener des plaidoyers auprès des autorités compétentes afin de mieux défendre leurs intérêts.

D’après Madame Isabelle Monga, Présidente Nationale du Réseau National des Associations des Femmes Rurales de la République Démocratique du Congo (RENAFER-RDC), il est question de former les femmes sur comment faire un plaidoyer, quand et où, mais aussi de travailler sur les messages clés afin de ressortir un argumentaire qui permettra aux femmes entrepreneures de bien réaliser leur plaidoyer.

Notons que ces ateliers de formation ont débuté le 25 juillet dernier et prendront fin le 09 août prochain. Il sied de signaler que ce moment d’apprentissage et d’échange a également connu la participation des policiers, des professionnels de la presse, des autorités politico-administratives, des bourgmestres des communes et autres personnalités de marque.

Niclette Mbuyu/Radio de la Femme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
28 − 10 =


WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE