RDC – Une femme est désormais à la tête de la Tshopo : Madeleine Nikomba élue Gouverneure de ladite province (Décision du Conseil d’État)

Partager ce contenu via

La course vers la maison du gouvernorat dans la Province de la Tshopo avait commencé lors de la publication de la liste définitive des candidats gouverneurs et vice gouverneurs par la CENI.

Le 06 mai 2022 lors de l’élection proprement dite, la sénatrice Madeleine Nikomba candidate indépendante s’était retrouvée face au candidat de l’Union Sacrée pour la Nation (USN) avec une égalité de 14 voix chacun, pour 28 députés votants .

Au second tour organisé le 09 mai de l’année en cours, la centrale électorale avait déclaré gouverneur élu Tony Kapalata
Conformément à l’article 170 de la constitution qui stipule :”En cas d’égalité de voix, la liste dont le candidat Gouverneur est le plus âgé l’emporte
“.

À la suite des événements, la sénatrice candidate indépendante, Madeleine Nikomba a saisi la Cour d’appel de la province de la Tshopo pour dénoncer un vice de procédure durant le second tour qui l’avait opposée le 09 mai dernier au candidat officiel de l’Union sacrée de la nation, Tony Kapalata.

Dans sa saisine, Madeleine Nikomba dénonçait le vote de Jean Marie Ngandi député suspendu du fait de son incompatibilité des fonctions et qui n’aurait pas dû voter.
 
La Cour d’appel avait finalement tranché en faveur de la sénatrice, annulé le deuxième tour et demandé qu’un nouveau tour soit organisé. Toutefois, la CENI avait annoncé le 25 mai dernier qu’un recours avait été déposé devant le Conseil d’Etat dans l’espoir de casser la décision de la Cour d’appel.
Le conseil d’État après avoir pris l’affaire en délibéré s’est prononcé enfin dans la soirée du 27 mai en proclamant Madeleine Nikomba candidate indépendante comme gouverneure de la Tshopo dans un arrêt lu à la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC).

Par ailleurs, le camp Kapalata mécontent qualifie de «scandaleux» l’arrêt du conseil d’État déclarant Madeleine Nikomba élue gouverneure de la Tshopo et parle d’une honte.

«Le plus grand scandale judiciaire vient de se commettre à travers cette décision. Honte!», a écrit Théoveul Lotika, compagnon de Kapalata.

Madeleine Nikomba est désormais la quatrième Gouverneure de la Tshopo. Elle succède à Walle Lufungula, déchu en juin 2021. Elle a été élue sénatrice de la province de la Tshopo en mars 2019. Et le 04 décembre 2019, elle devient membre de la Commission Relation avec les institutions provinciales et les entités décentralisées en tant que rapporteuse au sein de la chambre haute du parlement.

À la lecture de son plan d’action, Madeleine Nikomba plaide pour la rénovation des infrastructures et l’accès à l’éducation pour tous. Fardeau qu’elle pérennise déjà autravers sa fondation qui est au cœur des œuvres sociales dans la province de la Tshopo.

Soulignons que la désormais gouverneure de la Tshopo, Madeleine Nikomba est une femme leader politique congolaise qui s’est aussi appropriée de la question de la parité homme-femme avec les structures féminines. Elle plaide pour la participation massive des femmes et jeunes filles au processus électoral.

Henry Ngindu, Radio de la Femme

Lire aussi l’article ci-dessous (Élections au Féminin) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 × 7 =


WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE