Médias : La Radio de la Femme classée parmi les 21 organes de presse féministes dans le monde

Partager ce contenu via

Le média féministe belge “Axelle Magazine” vient de dresser et publier une liste de 21 organes de presse dans le monde qui consacrent une grande partie de leur temps d’attente ou de leurs productions médiatiques sur les informations qui mettent en lumière les femmes, cela dans le sens de promouvoir la Femme, tout ce qu’elle fait et de défendre ses droits.

Il sied de préciser qu’en tant qu’un média belge, Axelle Magazine justifie sa publication par le fait qu’en Belgique, l’information généraliste se fait toujours sans les femmes. Cela en s’appuyant sur certaines études menées par les organisations et professionnels des médias.

“En Belgique, l’information généraliste se fait toujours sans les femmes. Les études à ce propos se suivent et se ressemblent : selon l’Association des Journalistes Professionnels, les médias interviewent moins de 15 % d’expertes. En 2021, le Global Media Monitoring Project concluait que, sur les jours étudiés, la presse avait placé 96 % d’hommes au centre de ses articles. Il est donc plus compliqué pour les femmes de s’informer sur les questions d’actualité qui les touchent au plus près. Est-ce pour autant une fatalité ? Non, car des médias féministes ou généralistes traitent ces sujets en permettant aux femmes journalistes de travailler avec l’aide des principales concernées. Pour ses 25 ans, axelle souhaite se mettre en lien avec d’autres initiatives salutaires pour dresser des ponts (et se sentir moins seule !). Par ordre alphabétique, liste non exhaustive (nous n’avons listé, par exemple, ni les newsletters ni les podcasts auxquels nous consacrons régulièrement des articles ou des brèves.)”, peut-on lire sur la publication faite sur www.axellemag.be, le site web d’Axelle Magazine. 

C’est important de noter que parmi les 21 organes de presse féministes répertoriés par Axelle Magazine, figurent notamment les médias en ligne, imprimés, audiovisuels, Magazines, périodiques, dont nos confrères d’Axelle Magazine ont dressé la liste par ordre alphabétique, en insérant à la fin de la description de chaque média, son site web ou un lien dirigeant vers sa page numérique. D’où la raison de la présentation suivante : 

1. Axelle Magazine

C’est est un média féministe belge indépendant d’information générale, édité par l’asbl Vie Féminine et réalisé par une équipe de rédaction et par des journalistes indépendantes depuis 1998. Dans notre magazine bimestriel, dans nos articles web et dans nos podcasts, nous mettons en lumière les histoires des femmes d’ici et d’ailleurs. Tous les sujets ont leur place : économie, politique, justice, droits, société, international, santé, culture, vie quotidienne…

Site web : www.axellemag.be

2. Basta !

Basta ! est un média français d’information indépendant en ligne, qui traite de l’actualité économique, sociale et environnementale. Une rubrique “Féminisme” accueille de nombreux articles et enquêtes : des protections menstruelles au droit à l’avortement aux États-Unis jusqu’à la question de l’enseignement du consentement à l’école.

Site web : https://basta.media

3. Causette

Causette est un mensuel féminin lancé en 2009. “Plus féminin du cerveau que du capiton”, ce magazine français défend les droits des femmes depuis sa création. Il est reconnu comme une publication d’information politique et générale. On y trouve des enquêtes, des reportages et des interviews. En 2014, Causette a détaché deux journalistes de sa rédaction, Julia Pascual et Leila Minano, pour enquêter sur les violences sexuelles dans l’armée française. Après deux ans d’investigation, elles publient La Guerre invisible, coédité par le magazine. Au lendemain de la sortie du livre, le ministère de la Défense lance une enquête interne au sein de l’institution.

Site web : www.causette.fr

4. Censored

C’est une revue semestrielle (2 numéros par an) – et newsletter hebdomadaire – qui documente “les idées, la création et des luttes contemporaines par un prisme féministe”.

Site web : https://censoredmagazine.fr

5. Femmes ici et ailleurs

Via une offre média multisupport et une communauté collaborative inédite qui se forme lors des événements organisés autour de la revue, Femmes ici et ailleurs brosse les parcours inspirants des femmes agissantes. Ce bimestriel de 84 pages, en version papier et numérique, propose une information généraliste qui met en lumière les femmes, d’hier et d’aujourd’hui, partout dans le monde, dans toutes leurs diversités. Grands reportages, interviews de personnalités, rencontres, portraits… Femmes ici et ailleurs est parfois surnommé le Courrier international des femmes.

Site web : https://femmesicietailleurs.com

6. Femmes Plurielles

C’est un périodique féministe belge créé par le mouvement Femmes Prévoyantes Socialistes, aujourd’hui appelé Soralia. La revue est disponible gratuitement quatre fois par an (mars, juin, septembre et décembre) dans les guichets de la Mutualité Solidaris et les bureaux régionaux de Soralia. Tous les numéros, construits autour d’un dossier central, sont téléchargeables en version PDF sur le site.

Site web : www.femmes-plurielles.be

7. Gaze

Depuis 2020, Gaze se définit comme une revue indépendante centrée sur les regards féminins. Deux fois par an, à travers des récits incarnés, des reportages, des photographies, elle “s’intéresse aux enjeux sociaux, intimes et culturels de la condition féminine”.

Site web : www.gaze-magazine.com/home-francais

8. Gazette des femmes

Fondée en 1979, la Gazette des femmes est la dernière représentante de la presse féministe québécoise grand public des années 70. En format numérique depuis 2011, la publication éclaire dix fois par an les victoires des femmes dans tous les domaines de la société, tout en pointant les obstacles auxquels elles sont encore confrontées.

Site web : https://gazettedesfemmes.ca

9. La Déferlante

C’est la revue française post-MeToo consacrée aux féminismes et au genre. Tous les trois mois, en librairie et sur abonnement, elle raconte les luttes et les débats qui secouent la société. Créée et dirigée par des femmes, La Déferlante donne la parole aux femmes et aux minorités de genre et visibilise leurs vécus et leurs combats. La revue est accompagnée tous les 15 jours d’une newsletter avec un article exclusif pour comprendre l’actualité au prisme du genre, mais aussi une revue de presse, des recommandations culturelles et les coups de cœur de la rédaction.

Site web : https://revueladeferlante.fr

10. Les Grenades-RTBF

Créées en 2019 par la journaliste Safia Kessas au sein du média audiovisuel de service public RTBF, Les Grenades “dégoupillent” en ligne l’actualité sous l’angle du genre. Articles de fond et enquêtes, vidéos et podcasts sont réalisés par l’équipe de journalistes pour redonner une juste place à la moitié de l’humanité au sein de l’information. Certaines investigations des Grenades sont pionnières en Belgique et ont mené à des enquêtes au sein des institutions mises en cause et à des réactions politiques, notamment au sujet du harcèlement au sein des universités ou sur les réalités des pompières dans les casernes.

Site web : http://rtbf.be/lesgrenades

11. Les Nouvelles News

Les Nouvelles News est un journal d’information en ligne, fondé en 2009 par la journaliste Isabelle Germain qui en est toujours la directrice. Dans ce média indépendant, engagé et précurseur, l’actualité est traitée à travers le prisme de l’égalité des sexes, avec pour objectifs (clairement affichés) de dénoncer les discriminations, combattre les stéréotypes, visibiliser les avancées et proposer des solutions.

Site web : www.lesnouvellesnews.fr

12. Medfeminiswiya

C’est un réseau féministe qui rassemble des femmes journalistes de toute la région méditerranéenne. Sur leur site, des articles de fond, des enquêtes, mais aussi des podcasts ou des vidéos sont régulièrement partagées. La partie “Contextes” du site est particulièrement intéressante : écrits par des journalistes locales, des textes récapitulent les principales avancées féministes dans les différents pays couverts par le média, par exemple en Grèce, en Libye, au Maroc ou en Palestine, et résument la situation actuelle des femmes.

Site web : https://medfeminiswiya.net

13. Mediapart

Ce site d’information français fondé en 2008 est connu pour son journalisme d’investigation. Il publie régulièrement des enquêtes qui font date et ébranlent la société française, dont les articles sur les violences sexuelles au sein de la classe politique ou de l’Église. Fait inédit dans les médias francophones, Mediapart a créé début octobre un nouveau poste de “responsable éditoriale aux questions de genre”, inspiré des “gender editors” installés dans plusieurs médias américains, un poste occupé aujourd’hui par Lénaïg Bredoux.

Site web : www.mediapart.fr

14. NEON

NEON est un magazine généraliste de société, destiné aux 25-35 ans. Créé en 2013 en France, il traite aussi les questions de féminisme et de racisme. Ces dernières années, les journalistes du magazine ont publié des enquêtes novatrices sur les violences sexuelles ou encore l’endométriose.

Site web : www.neonmag.fr

15. Panthère Première

Cette revue française indépendante de critique sociale a lancé son premier numéro en septembre 2017. La publication de cent pages, semestrielle, est distribuée en librairie et dans des lieux “amis” (collectifs, festivals…). Féministe et antiraciste, Panthère Première interroge l’articulation entre “sphère privée” et “sphère publique”, intime et politique, systèmes de domination et conditions d’émancipation.

Site web : https://pantherepremiere.org

16. Period.

Le premier média féminin sur Instagram en langue française. Actif depuis 2019, il se définit comme “la nouvelle communauté positive, inclusive et féministe”. Avec audace, il s’empare des sujets délaissés par les médias traditionnels pour renforcer la “sororité digitale”.

Site web : https://period.studio

17. Radio de la femme

Ce média est présent sur les ondes de l’ouest et du centre de la République Démocratique du Congo depuis octobre 2020, émettant sur 95.3 FM à Kinshasa et 98.5 FM à Kananga. Il est géré par une équipe d’animatrices qui entoure la créatrice Elfie-Esther Nkishi Ilunga, également fondatrice de l’association Génération Femme qui accompagne les mères célibataires et les aide à obtenir un diplôme. Ce média est la première radio en Afrique centrale qui donne la parole aux femmes et œuvre pour l’égalité de genre.

Site web : https://radiodelafemme.net

18. RadioRageuses

Depuis 2009, le réseau RadioRageuses se présente comme “la nébuleuse des émissions radiophoniques de féministes, gouines, trans, femmes…” En parallèle, RadioRageuses a développé une plateforme ainsi qu’une bibliothèque sonore en ligne. Un projet collectif et hautement engagé pour lutter contre les discriminations.

Site web : https://radiorageuses.net

19. Radio vacarme

basée à bruxelles, radio vacarme est une webradio collaborative créée en 2021. via des émissions préenregistrées ou en direct, l’asbl met en avant des artistes féministes et queers.

Site web : https://radiovacarme.com

20. Simone

Appartenant au grand groupe de Prisma Media, Simone est un média digital d’information qui veut, à travers ses vidéos et sur un ton décalé, éveiller les consciences en termes de droits des femmes, d’écologie, de sexualité. Il est diffusé exclusivement sur les réseaux sociaux depuis 2018.

Lien fb : www.facebook.com/SimoneMedia

21. Terriennes

Terriennes est une chronique vidéo hebdomadaire diffusée sur la chaîne TV5Monde et dédiée à la condition des femmes. Présentée par Isabelle Mourgère, elle se penche sur des thématiques et problèmes de société. Parité, conditions de vie, actualités : cette chronique vise à combattre les clichés et les idées reçues, mais également à encourager la solidarité entre les femmes. Outre la chronique, un site internet accueille de nombreux articles et interviews.

Site web : https://information.tv5monde.com/terriennes

Ayant appris que sa radio a été reprise parmi les 21 médias féministes dans le monde, la Directrice Générale de la Radio de la Femme, Elfie-Esther Nkishi Ilunga a exprimé sa gratitude à l’équipe d’Axelle Magazine et à tous les partenaires de la RFM.

“…Le Magazine belge Axelle Magazine a recensé les 21 médias qui mettent les femmes en lumière et parmi eux, la Radio de la Femme, 1ère radio féministe en Afrique centrale. Grand Merci à Axelle Magazine et à nos partenaires”, a dit la patronne de la Radio de la Femme, Elfie-Esther Nkishi Ilunga.

Signalons que la Radio de la Femme est seulement à sa deuxième année et quelques mois d’existence, car elle a été créée le 24 octobre 2020. Cependant, ce média féministe basé en RDC, continue à s’affirmer dans le monde médiatique tant national qu’international.  

Patrick Mangoma/Radio de la Femme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 + 28 =


error: Content is protected !!
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE