Journée internationale des PVH célébrée dans le contexte de 16 jours d’activisme : Les femmes handicapées sont 2 à 4 fois plus susceptibles de subir des violences

Partager ce contenu via

À l’occasion de la journée internationale des personnes vivant avec handicap (PVH), célébrée le 03 décembre 2022, dans le contexte de 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes, l’Organisation des Nations-Unies (ONU) a révélé que les femmes en situation de handicap sont 2 à 4 fois plus susceptibles de subir des violences de la part de leur partenaire intime comparativement aux femmes non handicapées.

Précisons que pour cette année 2022, la célébration mondiale pour commémorer la Journée internationale des personnes handicapées s’est articulée autour du thème général “de l’innovation et des solutions transformatrices pour un développement inclusif”

Cela parce qu’en considérant la pandémie à Covid19 qui continue à faire ravage dans le monde ainsi que la guerre entre la Russie et l’Ukrainie et les conflits opposant d’autres pays, l’ONU affirme que “le plus souvent, dans les moments de crise, les personnes en situation de vulnérabilité, telles que les personnes handicapées, sont les plus exclues et laissées pour compte”.

Ainsi, l’ONU fait savoir que conformément à la philosophie de son Programme de développement durable à l’horizon 2030 de « ne laisser personne de côté », il est crucial que les gouvernements, les secteurs public et privé trouvent en collaboration des solutions innovantes pour et avec les personnes handicapées afin de rendre le monde plus accessible pour tous.

Notons que selon les statistiques de l’ONU, sur le milliard des personnes en situation de handicap, 80 % vivent dans des pays en développement. On estime que 46 % des personnes âgées de 60 ans et plus sont en situation de handicap.

“Une femme sur cinq est susceptible de se retrouver en situation de handicap au cours de sa vie, et un enfant sur 10 vit avec un handicap. D’après les estimations, 15 % de la population mondiale vivent avec un handicap. L’épidémie de COVID-19 a un impact disproportionné sur les personnes en situation de handicap”, à en croire les chiffres donnés par l’ONU.

Il sied de rappeler que c’est depuis 1992 que la Journée internationale des personnes handicapées est célébrée le 3 décembre de chaque année à travers le monde, avec comme objectif de promouvoir les droits et le bien-être des personnes handicapées dans toutes les sphères de la société et du développement et à accroître la sensibilisation à leur situation particulière dans tous les aspects de la vie politique, sociale, économique et culturelle.

Patrick Mangoma/Radio de la Femme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 24 =


error: Content is protected !!
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE